Trial version, Version d'essai, Versão de teste

Analytical summary - Child and adolescent health

From AHO

Jump to: navigation, search

The English content will be available soon.

Campagne de vaccination à Anjouan

Selon une enquête sur la santé on note que sur 2227 jeunes et adolescents âgés de 10 à 24 ans réalisée en 2006 a relevé les informations suivantes : la majorité des adolescents (89%) a fréquenté un établissement scolaire, les principales causes de morbidité chez les adolescents sont le paludisme (22%) et les caries dentaires (15%), plus d’un adolescent sur deux (55%) fréquente une structure sanitaire en cas de maladie et 45% d’entre eux consultent les médecins publics et(39%) des adolescents qui adoptent comme démarche l’automédication.

En matière de connaissance de santé sexuelle et reproductive, l’étude révèle que 41% des adolescents sont sexuellement actifs. L’âge minimum au premier rapport sexuel est de 7 ans, pendant que l’âge moyen est évalué à 16 ans. Environ 32% des adolescents sexuellement actifs utilisent toujours le préservatif, 29% d’entre eux l’utilise rarement pendant qu’une importante proportion (39%) pratique des rapports sexuels non protégés.

La pratique de l’avortement reste encore faible (7%), le niveau de connaissance et d’utilisation des méthodes contraceptive sont bas avec respectivement (38%) et (32%). Plus de neuf adolescents sur dix (94%) ont entend u parler du SIDA. La même tendance est observée aussi bien chez les garçons que chez les filles. Par contre il convient de souligner que ce niveau de connaissance ne corrobore pas avec celui de connaissance d’un lieu de dépistage. En effet, sur l’ensemble des adolescents qui déclarent avoir entendu parler du cette maladie, 33% ont une connaissance sur un lieu de dépistage et que 17% seulement d’entre eux se sont fait dépistés.

En dehors de problèmes de santé, 69% des adolescents se disent satisfaits des relations qu’ils entretiennent avec leur entourage. Plus de 90% des adolescents se sentent insérés dans un réseau relationnel (famille, amis etc. …) et sont relativement confiants dans leur avenir. Il apparaît que la quasi-totalité des personnes enquêtée ne consomme pas ni de l’alcool (98%) ni des substances stupéfiant (99%), par contre les résultats de l’enquête montrent qu’environ un adolescent sur dix (11%) fume de la cigarette ou consomme toute autre forme de tabac.

Le Pays a élaboré une stratégie de la santé des Jeunes et adolescents en 2012-2015 dont les principales interventions retenues sont :

  • Accroissement de l’accès à l’information et à la communication sur la santé en faveur des adolescents et jeunes
  • Amélioration de l’accès aux services « Ami jeunes » de qualité dans tous les points de prestation de services
  • Instauration d’un environnement favorable à la santé des adolescents jeunes
  • Développement de partenariat stratégique avec les différentes acteurs concernés par le bien être des jeunes et adolescents